La photographie en reconstruction : les expositions photographiques dans l'Allemagne de l'Ouest d'après-guerre - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Access content directly
Journal Articles Revue de l'Art Year : 2016

La photographie en reconstruction : les expositions photographiques dans l'Allemagne de l'Ouest d'après-guerre

Anaïs Feyeux

Abstract

Les années cinquante sont un moment d'acceptation du caractère protéiforme du médium photographique. A partir de 1950, la photokina, foire photographique de Cologne, montre sans distinction photographie artistique et pratiques appliquées, productions historiques et contemporaines. Pour rendre intelligible cette diversité, L. Fritz Gruber met à contribution la scénographie, tout comme le fait au même moment Otto Steinert avec ses expositions notoires Subjektive Fotografie. Des types sont à l'œuvre. La photographie historique s'expose sous marie-louise et vitrine, celle qui se veut moderne réutilise les canons du Bauhaus quand la photographie à visée plus populaire se détache du tirage photographique proprement dit. Cette affirmation de canons au sein de la scénographie d'exposition n'est pas une nouveauté, mais démontre combien cette typologie a peu à peu été intégrée jusqu'à devenir une norme, remettant en cause l'unité de façade que le champ photographique revendique alors haut et fort.
No file

Dates and versions

hal-03857580 , version 1 (17-11-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03857580 , version 1

Cite

Anaïs Feyeux. La photographie en reconstruction : les expositions photographiques dans l'Allemagne de l'Ouest d'après-guerre. Revue de l'Art, 2016, 192 (2), pp.51-59. ⟨hal-03857580⟩

Collections

UNIV-PARIS1
14 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More