La théorie de l'équilibre général : un soutien ambigu du libéralisme économique - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Access content directly
Journal Articles L'Économie politique Year : 2019

La théorie de l'équilibre général : un soutien ambigu du libéralisme économique

Abstract

La théorie de l'équilibre général est souvent vue comme prétendant faire la preuve de l'efficacité du marché à réaliser l'intérêt général. L'examen attentif de ses hypothèses et de ses résultats montre que son propos est bien plus complexe. Issu de l'oeuvre de Léon Walras mais aussi des travaux de Stanley Jevons ou Francis Edgeworth, le modèle d'équilibre général en concurrence parfaite élaboré par Kenneth Arrow et Gérard Debreu s'est constitué au XXe siècle comme le cadre de référence pour représenter les phénomènes économiques dans toutes les spécialités de la discipline (microéconomie, macroéconomie, économie publique, économie internationale, etc.) et pour guider les décisions de politique économique. Les résultats positifs obtenus dans ce modèle ont souvent été compris comme des preuves de l'efficacité du marché à réaliser l'intérêt général. La théorie de l'équilibre général aurait ainsi établi les fondements théoriques et scientifiques du libéralisme économique. Or, l'examen attentif de ses hypothèses et de ses résultats conduit à des conclusions plus contrastées.
No file

Dates and versions

hal-03477354 , version 1 (13-12-2021)

Identifiers

Cite

Claire Pignol. La théorie de l'équilibre général : un soutien ambigu du libéralisme économique. L'Économie politique, 2019, N° 82 (2), pp.86-100. ⟨10.3917/leco.082.0086⟩. ⟨hal-03477354⟩

Collections

UNIV-PARIS1 PHARE
58 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More