La construction de ponts, de routes et du port de Bellerive dans le duché de Savoie dans la seconde moitié du XVIIe siècles : des ingénieurs-architectes sur les chantiers - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Access content directly
Conference Papers Year : 2019

La construction de ponts, de routes et du port de Bellerive dans le duché de Savoie dans la seconde moitié du XVIIe siècles : des ingénieurs-architectes sur les chantiers

Abstract

A partir d’exemples tirés des travaux de ponts et chaussées dans le duché de Savoie qui est la partie occidentale des États de la Maison de Savoie, le Piémont-Savoie, cette communication apportera une contribution à l’histoire de la construction vue du chantier, espace quotidien de l’ingénieur, dans la seconde moitié du XVIIe siècle où travaillent les dernières générations d’ingénieurs avant la professionnalisation du début du XVIIIe siècle. Si les travaux de François Cuenot ingénieur-architecte ducal depuis 1660 sont bien connus, les sources attestent aussi du recours à des spécialistes étrangers de Touraine, de Lyon, du Dauphiné, de Hollande ainsi qu’au célèbre ingénieur piémontais Amedeo di Castellamonte. Les relations de l’ingénieur et du chantier s’envisagent dans une triple perspective : celle des institutions, celle d’une approche anthropologique de la transmission des savoirs techniques, celle d’une histoire économique et sociale. Le chantier est en effet tout d’abord le lieu de l’interaction entre l’ingénieur et l’autorité administrative en charge des ponts et chaussées, la Chambre des comptes de Savoie : l’ingénieur travaille en collaboration étroite avec les maîtres auditeurs. En second lieu le chantier est un lieu de transmission des savoirs et d’innovation : l’ingénieur François Cuenot va apprendre sur les chantiers de construction de ponts parisiens et lyonnais l’art de construire des batardeaux et des machines, de fonder des piles de ponts, avant d’essayer de mettre en pratique ses nouvelles connaissances sur les chantiers savoyards, où il confronte parfois son point de vue avec ceux des praticiens. Le chantier est aussi un lieu d’expertise et de mise en concurrence de plusieurs ingénieurs. En dernier lieu, l’approche économique et sociale du chantier permet de détailler son organisation, le choix des matériaux et des machines qui dépendent des décisions de l’ingénieur, mais aussi les acteurs du chantier, entrepreneurs maçons et charpentiers, ouvriers.
No file

Dates and versions

hal-04003136 , version 1 (23-02-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04003136 , version 1

Cite

Patricia Subirade. La construction de ponts, de routes et du port de Bellerive dans le duché de Savoie dans la seconde moitié du XVIIe siècles : des ingénieurs-architectes sur les chantiers. Les ingénieurs à l'épreuve des chantiers (Europe, xvie-xixee siècles), Valèrie Nègre; Liliane Hilaire-Pérez; Stéphane Blond; Michèle Virol, Mar 2019, Paris, France. ⟨hal-04003136⟩
7 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More